Traverser la foret, suivre le ruisseau puis Monté sur la Montagne, s asseoir dans cette forte pente et regarder le ciel ou le vide. Être bien assis en posture Vajra jambe croisé c est trouver notre montagne intérieur: cette aplomb qui nous pose et permet a notre conscience de s ouvrir. Aider en massant les tempes et le visage. Stress angoisse souci disparaissent. Notre véritable identité apparait, quel joie :) le 30/01/15


Soyons toujours joyeux et prions sans cesse, en toute chose rendons Grâce (en remerciement aux Sœurs Dominicaine de Challes et grâce a elles j ai rencontré des frères -prêtres du mouvement charismatique et Paray le monial avec le pèlerinage des malades)

 

LE BONHEUR

Le bonheur ne se trouve pas avec beaucoup d’effort et de volonté mais réside là, tout près, dans la détente et l’abandon.

Ne t’inquiète pas, il n’y a rien à faire.

Tout ce qui s’élève dans l’esprit n’a aucune importance parce que n’a aucune réalité. Ne t’y attache pas. Ne te juge pas.

Laisse le jeu se faire tout seul, s’élever et retomber, sans rien changer, et tout s’évanouit et commence à nouveau sans cesse.

Seule cette recherche du bonheur nous empêche de le voir.

C’est comme un arc-en-ciel qu’on poursuit sans jamais le rattraper. Parce qu’il n’existe pas, qu’il a toujours été là et t’accompagne à chaque instant.

Ne crois pas à la réalité des expériences bonnes ou mauvaises ; elles sont comme des arcs-en-ciel.

A vouloir saisir l’insaisissable, on s’épuise en vain. Dès lors qu’on relâche cette saisie l’espace est là, ouvert, hospitalier et confortable.

Alors profites-en. Tout est à toi, déjà. Ne cherche plus.

Ne va pas chercher dans la jungle inextricable l’éléphant qui est tranquillement à la maison.

Rien à faire.

Rien à forcer

Rien à vouloir.


Octobre 2000 Lama Guendune